Semaine 45 2015

Le Congrès américain accepte le car-hacking

Les lois sont ainsi faites d’exception, et le Congrès avait prévu, dans la loi sur le copyright, d’accepter certaines exceptions, par exemple si le fait de ne pouvoir modifier le logiciel mettait en danger ses utilisateurs. Le Congrès vient donc d’accepter le fait que les utilisateurs de voitures bourrées de logiciels puissent modifier ce logiciel sans violer la loi ni perdre la garantie sur le véhicule. Utilisateurs… et chercheurs en sécurité, qui vont probablement s’en donner à coeur joie dans les prochains temps.

Source : http://www.wired.com/2015/10/library-of-congress-says-its-ok-to-hack-your-car/

Facebook instaure le 2G Tuesday

L’initiative de Facebook est plutôt louable. Partant du constat que désormais la plupart de leurs utilisateurs sont « mal connectés », Facebook propose à ses employés de voir à quoi ressemble l’appli mobile avec une connexion pourrie (enfin, 2G quand même, pas 56K). Une idée que beaucoup pourraient imiter, ça ne serait pas du luxe.

Source : http://www.numerama.com/business/128458-facebook-instaure-le-2g-tuesday-pour-se-confronter-au-bas-debit.html

Les objets connectés, le début de la fin de la bulle

Les objets connectés sont souvent dépeints auprès du grand public comme une panacée, l’avenir en marche, le futur à portée de main, sauf que les exemples utilisés m’ont toujours laissée perplexe : si je peux comprendre l’intérêt d’une montre qui calcule les kilomètres parcourus pour les sportifs, j’ai en revanche plus de mal à voir la fourchette connectée autrement que comme un gadget à la con.

Eh bien il semblerait que la bulle soit en bonne voie d’éclater, le public commençant à jeter un regard critique sur ces objets.

Source : http://www.telerama.fr/scenes/les-accessoires-connectes-pas-si-branches,132796.php