Semaine du 16 mars au 22 mars 2015

Loi sur le Renseignement

La grosse actu de la semaine qui vient de s’écouler, c’est la Loi sur le Renseignement. C’est d’ailleurs tellement gros que j’en fait un article à part, mais je voulais aussi le mettre en avant dans le récap de la semaine.

Le billet complet est ici : http://www.lezard-rouge.fr/2015/03/projet-loi-renseignement/

Un serveur piraté avec une demande de rançon

Un laboratoire d’analyses est sous le chantage d’un groupe de pirates après que son serveur de résultats ait été piraté. Rançon contre la non-divulgation des renseignements des patients. Je découvre ce type d’attaque, bien qu’il ne semble pas particulièrement nouveau. Cela pose la question de la sécurité du serveur, ce genre de données particulièrement sensibles devraient être hautement protégées. Dans le domaine du médical, la CNIL a publié des recommandations mais encore faut-il les suivre…

Source : http://www.nextinpact.com/news/93499-labio-fr-pirate-demande-rancon-et-publication-resultats-medicaux.htm

Internet Explorer c’est fini !

L’info WTF de la semaine c’est que Microsoft abandonne Internet Explorer. J’ai cru à un poisson d’avril, tellement c’était gros. Mais bon, évidemment, ça ne veut pas dire que MS abandonne le marché des navigateurs, simplement qu’il cherche à se débarrasser de sa grosse casserole.

Source : http://www.phonandroid.com/internet-explorer-officiel-microsoft-veut-plus.html

Le marketing olfactif

Dernière invention de nos marketeux pour nous faire acheter du yaourt après nous l’avoir vendu avec des femmes nues, le parfum. Mais pas n’importe lequel. L’odeur du pain chaud et des croissants frais devant une boulangerie, c’est évident que ça pousse à l’achat (ça va moins bien marcher chez le poissonnier), en revanche le chocolat pour vendre des livres, il fallait y penser.

L’odeur a un effet sur les émotions et la mémoire, mais la difficulté de maîtriser cet art (?) vient du fait que les odeurs ne suscitent pas les mêmes choses chez les individus, en fonction du vécu de chacun, de sa culture, de son âge…

Le pire, c’est que ça peut marcher ! On peut devenir aveugle à la pub visuelle, faire ses courses un casque sur les oreilles, mais difficile d’arrêter de respirer 😉

Source : http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-marketing-mene-bout-nez-tout-ces-odeurs-qui-font-acheter-bruno-dauce-2045245.html